Normes « NIBT » 2

[qdeck]
[q]NIBT: Comment le courant assigné (InA) d’un ensemble d’appareillage peut-il se calculer ? (1 sur 4)

[a]5.3.9.5a en fonction de l’intensité de déclenchement assignée du dispositif de protection contre les surintensités intégré ou placé en amont dans l’ensemble d’appareillage.
[q]NIBT: Comment le courant assigné (InA) d’un ensemble d’appareillage peut-il se calculer ? (2 sur 4)

[a]5.3.9.5b selon la somme des intensités de déclenchement assignées de tous les coupe-surintensités couplés en parallèle avec facteur de simultanéité.

[q]NIBT: Comment le courant assigné (InA) d’un ensemble d’appareillage peut-il se calculer ? (3 sur 4)

[a]5.3.9.5c en fonction de la somme des intensités assignées des récepteurs fixes raccordés à l’ensemble d’appareillage

[q]NIBT: Comment le courant assigné (InA) d’un ensemble d’appareillage peut-il se calculer ? (4 sur 4)

[a]5.3.9.5d en fonction de la somme des intensités assignées des récepteurs (x) fixes raccordés à l’ensemble d’appareillage et de la somme des intensités assignées de déclenchement des coupe-surintensité (y).

[q]NIBT: Remplir les flèches vides.

[a]5.3.9.1 Tous les matériels électriques et les parties sous tension doivent être protégés dans tous les cas contre le contact fortuit. Le câblage sur les portes doit être posé dans un conduit ou en utilisant des câbles.

[q]NIBT: Calculer la valeur du DDR (?)

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT: Donner un titre à ce tableau (Choix des DDR) et compléter les cases vides.

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT: Calculer la valeur du DDR (?)

[a]Voici la réponse par l’image…(c’est 40 [A], c’est une erreur dans la NIBT COMPACT

[q]NIBT: Décrire les implications techniques de ce dessin.

[a]5.3.6.2.3 L’intensité assignée d‘un dispositif de protection à courant différentiel-résiduel (DDR) ne doit pas être inférieure à l’intensité de déclenchement assignée du coupe-surintensité immédiatement en amont.
[q]NIBT: Décrire les implications techniques de ce dessin.

[a]5.3.6.1.2 Sélectivité. On est en présence d’une sélectivité lorsqu’à l’apparition de surintensités seul le dispositif de protection directement en amont du point de défaut se déclenche.
Le point d’intersection s de la courbe caractéristique temps/courant des deux dispositifs de protection constitue le seuil de sélectivité. La sélectivité est présente jusqu’à ce courant limite IS.
[q]NIBT : Compléter les cases vides de ce tableau :

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : L’exemple ci-dessous est à discuter :

[a]Le nombre de conducteurs à considérer dans un circuit est celui des conducteurs effectivement parcourus par le courant de charge. Lorsque, dans un circuit polyphasé les courants sont supposés équilibrés, il n’y a pas lieu de tenir compte en règle générale du conducteur neutre correspondant.

[q]NIBT : Expliquer le facteur de correction « Kgh ».

[a]Le facteur de correction combiné pour le groupement et la simultanéité ne peut être utilisé que lorsque les circuits ne sont pas utilisés simultanément et pas chargés à 100%.
[q]NIBT : A quoi sert ce tableau ?

[a]Lorsque plusieurs circuits sont rassemblés dans un groupe, dans un conduit, dans un canal, etc., les canalisations s’échauffent mutuellement. Le courant admissible des différents conducteurs diminue. C’est pourquoi les courants admissibles doivent être multipliés par les facteurs de correction correspondants.
Lorsque la distance libre horizontale entre des câbles ou canalisations contigües dépasse le double de leur diamètre extérieur, aucun facteur de correction ne doit être appliqué groupement = 1.

[q]NIBT : Dans quel cas peut-on utiliser ce dispositif ?

[a]5.3.1.3.5.1 Les dispositifs de protection (DDR) ne peuvent pas être utilisés dans les systèmes TNC. Dans les systèmes TN-C-S, la liaison du conducteur de protection avec le conducteur PEN ne doit être établie que du côté alimentation du dispositif (DDR).

[q]NIBT : Expliquer les différences entre les DDR ?

[a]
[q]NIBT : Pourquoi tenir compte de ce phénomène physique dans la NIBT ?

[a]Des harmoniques. 5.2.6.2.3 Dans les circuits 2LN et 3LN il faut prendre garde au fait que des surcharges pourraient apparaître sur les points de connexion d’un conducteur neutre commun.
Lorsque dans les circuits 2LN et 3LN, sont branchés des récepteurs monophasés de différents types (ohmiques, inductifs, capacitifs) entre les conducteurs de phases et le neutre commun, il existe le risque que le conducteur neutre et par conséquent ses points de connexion soient surchargés. Ce sont particulièrement les bornes enfichables du conducteur neutre des prises montées dans les circuits 2LN, et 3LN qui sont mises en danger lorsque des récepteurs LN sont branchés. C’est pourquoi le conducteur neutre ne doit pas être ponté d’une prise à l’autre.
[q]NIBT : Comment réaliser la jonction du conducteur de protection ?

[a]Figure 5.2.6.2.2.3 Installation de plusieurs luminaires avec conducteur de protection séparé

[q]NIBT : Comment réaliser la jonction du conducteur de protection ?

[a]Figure 5.2.6.2.2.2 Installation de luminaire avec conducteur de protection séparé.

[q]NIBT : Comment réaliser la jonction du conducteur de protection ?

[a]5.2.6.2.2 Dans les installations selon le système TN, les conducteurs ayant une fonction de protection ne peuvent être raccordés au luminaire qu’à condition qu’aucune prise ou appareil devant être mis à la terre ne soient raccordés à l’aval.

[q]NIBT : Remplir le tableau (Les abréviations sont en français, alors que dans la NIBT COMPACT elles sont en DEUTSCH)

[a]
[/qdeck]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *