Archives mensuelles : mai 2019

Normes « NIBT » 2

[qdeck]
[q]NIBT : Compléter les cases vides de ce tableau :

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : L’exemple ci-dessous est à discuter :

[a]Le nombre de conducteurs à considérer dans un circuit est celui des conducteurs effectivement parcourus par le courant de charge. Lorsque, dans un circuit polyphasé les courants sont supposés équilibrés, il n’y a pas lieu de tenir compte en règle générale du conducteur neutre correspondant.

[q]NIBT : Expliquer le facteur de correction « Kgh ».

[a]Le facteur de correction combiné pour le groupement et la simultanéité ne peut être utilisé que lorsque les circuits ne sont pas utilisés simultanément et pas chargés à 100%.
[q]NIBT : A quoi sert ce tableau ?

[a]Lorsque plusieurs circuits sont rassemblés dans un groupe, dans un conduit, dans un canal, etc., les canalisations s’échauffent mutuellement. Le courant admissible des différents conducteurs diminue. C’est pourquoi les courants admissibles doivent être multipliés par les facteurs de correction correspondants.
Lorsque la distance libre horizontale entre des câbles ou canalisations contigües dépasse le double de leur diamètre extérieur, aucun facteur de correction ne doit être appliqué groupement = 1.

[q]NIBT : Dans quel cas peut-on utiliser ce dispositif ?

[a]5.3.1.3.5.1 Les dispositifs de protection (DDR) ne peuvent pas être utilisés dans les systèmes TNC. Dans les systèmes TN-C-S, la liaison du conducteur de protection avec le conducteur PEN ne doit être établie que du côté alimentation du dispositif (DDR).

[q]NIBT : Expliquer les différences entre les DDR ?

[a]
[q]NIBT : Pourquoi tenir compte de ce phénomène physique dans la NIBT ?

[a]Des harmoniques. 5.2.6.2.3 Dans les circuits 2LN et 3LN il faut prendre garde au fait que des surcharges pourraient apparaître sur les points de connexion d’un conducteur neutre commun.
Lorsque dans les circuits 2LN et 3LN, sont branchés des récepteurs monophasés de différents types (ohmiques, inductifs, capacitifs) entre les conducteurs de phases et le neutre commun, il existe le risque que le conducteur neutre et par conséquent ses points de connexion soient surchargés. Ce sont particulièrement les bornes enfichables du conducteur neutre des prises montées dans les circuits 2LN, et 3LN qui sont mises en danger lorsque des récepteurs LN sont branchés. C’est pourquoi le conducteur neutre ne doit pas être ponté d’une prise à l’autre.
[q]NIBT : Comment réaliser la jonction du conducteur de protection ?

[a]Figure 5.2.6.2.2.3 Installation de plusieurs luminaires avec conducteur de protection séparé

[q]NIBT : Comment réaliser la jonction du conducteur de protection ?

[a]Figure 5.2.6.2.2.2 Installation de luminaire avec conducteur de protection séparé.

[q]NIBT : Comment réaliser la jonction du conducteur de protection ?

[a]5.2.6.2.2 Dans les installations selon le système TN, les conducteurs ayant une fonction de protection ne peuvent être raccordés au luminaire qu’à condition qu’aucune prise ou appareil devant être mis à la terre ne soient raccordés à l’aval.

[q]NIBT : Remplir le tableau (Les abréviations sont en français, alors que dans la NIBT COMPACT elles sont en DEUTSCH)

[a]
[/qdeck]

Normes « NIBT »

[qdeck]
[q]NIBT : A quoi sert ce tableau ?

[a]Le courant admissible indiqué est valable pour une température ambiante de 30°C Les valeurs du tableau doivent être multipliées par le facteur correspondant pour les températures ambiantes différentes.
[q]NIBT : Compléter les 2 cases vides.

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les dimensions indiquées par des « ? »

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les « ? »

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les cases « vides » du tableau.

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les cases « vides » du tableau.

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les cases « vides » du tableau.

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les cases « vides » du tableau.

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les cases « vides » du tableau.

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter toutes les cases du tableau.

[a]Pour les câbles numérotés sans conducteurs bleus, le conducteur avec le plus petit numéro doit être utilisé comme conducteur neutre. Celui-ci doit être marqué en bleu aux extrémités.

[q]NIBT : Compléter les « ? »

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les « ? »

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter TOUT le tableau.

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Compléter les « ? »

[a]Voici la réponse par l’image…

[q]NIBT : Quelques commentaires autour de ce dessin.

[a]L’ouverture libre des fenêtres borgnes, niches, portes ou autres doit avoir les dimensions minimales suivantes:
(a) tant qu’aucun des dispositifs de protection contre les surintensités n’est totalement ou partiellement recouvert.

[q]NIBT : Expliquer les différentes situations de montage dans ce dessin.

[a]La hauteur libre au-dessus du point de desserte ainsi que la largeur du passage entre les coupe-surintensités et le mur ou la barrière doit s’élever au minimum à:
(a) 1,9 m et 0,6 m conformément aux dimensions prescrites pour les couloirs de service
(b) pour les dispositifs de protection contre les surintensités qui, en raison de la situation locale, doivent être montés sous des escaliers, des rampes, ou autres, la hauteur libre de >= 1.6 m, est applicable dans la mesure où les dispositifs de protection contre les surintensités sont distants de <= 0.6 m de la rampe et lorsque devant la rampe on respecte une distance >= 1.9 m et. 0.6 m pour l’emplacement de desserte.

[q]NIBT : Expliquer les différentes situations de montage dans ce dessin.

[a]Pour les dispositifs de protection contre les surintensités montés dans des systèmes de barres omnibus ou incorporés dans ceux-ci, aucune limite supérieure n’est applicable à la hauteur de montage.

[q]NIBT : Pensez à « remplir » les vides « ? » par des réponses « JUSTES ».

[a]Voici la réponse en image…

[q]NIBT : Pensez à « remplir » les vides « ? » par des réponses « JUSTES ».

[a]Voici la réponse en image…

[q]NIBT : A quoi sert ce « TRUC » ?

[a]Un doigt d’épreuve normalisé sert à vérifier la protection contre les contacts avec des parties sous tension.
[/qdeck]

Matériel « industriel »

[qdeck]
[q]Décrire le fonctionnement de ce détecteur ?

[a]Commutateur de fin de course.
Contact 11-12 : De 0 à 4.8 [mm] fermé (NC, Normally Closed) entre 4.8 [mm] et 8 [mm] est ouvert (NO, Normally Open).
Contact 13-14 (fermeture anticipée par rapport à 11-12) : De 0 à 3.5 [mm] OUVERT entre 3.5 [mm] et 8 [mm] est fermé.
[q]A quoi sert ce « machin » ?

[a]Commutateur de fin de course. Tête rotative. Manutention mécanique et de levage.
[/qdeck]

Matériel « moteurs »

[qdeck]
[q]Expliquez le fonctionnement de cet appareil électrique.

[a]Générateur AC ou DC. L’APPLET est très clair. https://www.walter-fendt.de/html5/phfr/generator_fr.htm
[q]Expliquez le principe ci-dessous.

[a]Effet « moteur ». Une portion de circuit électrique parcourue par un courant et placée au voisinage d’un aimant convenablement orienté est soumise à une force électromagnétique ou force de Laplace. Le sens de la force électromagnétique s’inverse en même temps que le sens du courant.
https://www.walter-fendt.de/html5/phfr/lorentzforce_fr.htm)
[q]Quel est le type des moteurs électriques utilisés dans une imprimante 3D ?

[a]Des moteurs pas à pas
[q]Comment se nomment ces éléments et dans quels types de moteurs ils sont utilisés ?

[a]Rotor et stator d’un moteur hybride(pas à pas). Il existe 3 techniques pour les moteurs pas à pas,
(1)Le moteur à réluctance variable.
(2)Le moteur à aimants permanents.
(3)Le moteur hybride, qui est une combinaison des deux techniques précédentes.
Des détails pour bien comprendre : https://sitelec.org/applets/pas_nanotec/pas_microstep.htm
[q]Comment se nomment ces éléments et dans quels types de moteurs ils sont utilisés ?

[a]Des rotors. Moteurs universels. Le collecteur est un redresseur mécanique, donc ce rotor peut s’utiliser en AC ou DC.
[q]Quel est le « pas » de ce moteur et décrire son fonctionnement ?

[a]Moteur hybride pas de 18 degrés. Les bobines du stator sont alimentées deux à deux. Le rotor est aimanté, donc le rotor tourne.(pour comprendre.. https://youtu.be/Ew6eVGnj7r0)
[q]Trouver le nom de ce moteur et décrire son fonctionnement ?

[a]Moteur hybride (mot. électromagnétique avec un disque rotorique avec un aimant permanent et muni de dent comme celui à réluctance)
[q]Comment fonctionne ce moteur ?

[a]Moteur pas à pas à réluctance variable. En fonction de l’alimentation des bobines du stator le rotor avance d’un « pas » (angle de 30 degrés)
[q]Quel est le nom de ce moteur ?

[a]Moteur pas à pas à réluctance variable.
Il existe 3 techniques pour les moteurs pas à pas,
(1)Le moteur à réluctance variable.
(2)Le moteur à aimants permanents.
(3)Le moteur hybride, qui est une combinaison des deux techniques précédentes.
[q]Expliquer le fonctionnement de ce moteur ?

[a]Moteur DC. Stator aimant permanent inducteur. Rotor tôles ferromagnétiques avec des encoches pour recevoir les spires. Collecteur alimenté par les charbons, il joue le rôle de « redresseur » en inversant à chaque tour le sens du courant.
[q]Quel est le moteur électrique qui possède cette caractéristique ?

[a]Un moteur universel, comme un moteur série, fonctionne en DC et en AC. S’il est à vide il peut s’emballer.
[q]Comment changer de sens de rotation du moteur suivant ?

[a]Impossible de changer électriquement le sens de rotation du moteur monophasé asynchrone à pôles bagués.
[q]Quel est ce moteur ? Quel est son fonctionnement ?

[a]Moteur monophasé asynchrone à pôles bagués. Le champ tournant apparaît grâce aux « bagues » qui provoquent une modification du champ magnétique, comme cette modification est en opposition le rotor se met à tourner. Ce système est possible pour des petites puissances uniquement.
[q]Comment changer de sens de rotation du moteur suivant ?

[a]Moteur monophasé à induction. Il faut croiser Z1 et Z2
[q]Quel est ce moteur ? Quel est son fonctionnement ?

[a]Moteur monophasé à induction. Avec un 2ème enroulement Ea avec un condo en série CA, un 2ème champ magnétique déphasé de 90 degrés apparaît. La résultante de ces deux champs magnétiques est un champ magnétique tournant qui provoque la rotation du rotor.
[q]Décrire cette courbe.

[a]Caractéristiques mécanique d’un moteur alimenté par un variateur de fréquence.
[q]Expliquez la différence entre ces deux façons d’alimenter des moteurs électriques.

[a](1) Modification du nombre de paires de pôles du stator (Dahlander, mot. à enroulements séparés). (2) Variation de la fréquence d’alimentation du stator.
[q]Que représente cette courbe ?

[a]Caractéristique électriques d’un « démarrage électronique progressif ». Limite le courant de dém. à une valeur comprise entre 0.5 et 5In par découpage de la tension d’alimentation ou par variation de la fréquence d’alimentation.
[q]Que représente cette courbe ?

[a]Caractéristiques mécaniques d’un démarrage étoile-triangle. En trait tillé, un moteur en démarrage direct. Le couple M[Nm] est faible au dém. jusqu’au passage en « TRIANGLE » le dém. étoile-triangle est possible à vide et pour les faibles charges.
[q]Que représente cette courbe ?

[a]Caractéristiques électriques d’un démarrage étoile-triangle. En trait tillé, un moteur en démarrage direct. Le passage en « TRIANGLE » provoque une pointe de courant moins grande que si le dém. était direct.

[/qdeck]

Matières « télécoms »

[qdeck]
[q]Décrire la modulation suivante :

[a]Modulation de fréquence

[q]Dans les fibres optiques, l’atténuation linéique varie en fonction de la longueur d’onde du signal. Comment se nomment les zones ou l’atténuation est plus petite ?

[a]une fenêtre optique

[q]Comment se nomme l’appareil de mesure pour contrôler une ligne FO.

[a]Optical Time Domain Reflectometer

[q]Décrire les types de problèmes lors de l’épissure (FO) ci-dessous.

[a]
[q]Décrire les types de problèmes lors de l’épissure (FO) ci-dessous.

[a]
[q]Décrire les types de problèmes lors de l’épissure (FO) ci-dessous.

[a]Distance trop grande.

[q]Décrire les atténuations pour une FO (1 à 4).

[a]
[q]A quoi correspond ce diagramme ?

[a]En FO, le coeur possède un indice de réfraction qui décroit progressivement du centre à la périphérie suivant une courbe parabolique. La lumière change de direction moins brusquement lors de la réflexion ce qui diminue les pertes.
[q]A quoi correspond ce diagramme ?

[a]En FO monomode ou multimode, l’indice de réfraction constant varie par saut quand la lumière passe du coeur à la gaine. La lumière se propage selon des lignes brisées.
[q]Que représente ce circuit électrique ?

[a]Une ligne de transmission se compose des grandeurs suivantes: la résistance de ligne R, son inductance L, sa capacité C et sa conductance G.

[q]Expliquer ce qu’est la « Paradiaphonie cumulée (PS-NEXT) ».

[a]La paradiaphonie cumulée mesure la quantité de signal parasite issue de plusieurs paires à l’extrémité locale, transmise vers une autre paire à l’extrémité distante.

[q]Quelle est la fréquence de l’onde porteuse de cet appareil ? Où peut-on trouver un double de ce genre de clé de « bagnole » ?

[a]433 [Mhz]

[q]En télécommunications, expliquer ce qu’est la « Paradiaphonie (NEXT) ».

[a]La paradiaphonie (NEXT-Near-End Crosstalk) est l’une des mesures les plus importantes concernant les câbles. Il s’agit de l’interférence entre les signaux de deux paires à la même extrémité de liaison. La paradiaphonie se produit entre les paires de fils adjacentes (paradiaphonie de paire à paire).

[/qdeck]

« Matières » électriques

[qdeck]
[q]Infrarouge Chauffage rayonnant à grande longueur d’onde. Expliquez.

[a]Pour rassurer les utilisateurs. Une grande longueur d’onde correspond aux (IR-C qui pénètrent moins profondément la peau). Voir le graphique.

[q]Décrire cet appareil d’un point de vue technique ?

[a]Radiateur de salles de bains pour un montage mural vertical, indicateur de commutation, protégé contre les projections d’eau IP24, avec interrupteur à tirette, 230[V] 1200[W] argenté, trois niveaux de commutation.
[q]Que dire sur le sujet des niveaux de protection ?

[a]NIBT Figure 1.1.4.1 Principe à plusieurs couches (pelure d’oignon)

[q]5 règles de sécurité à découvrir sous les traces de peinture

[a]Règle des 5 doigts

[q]Règles vitales pour travailler avec des installations électriques. « compléter » les vides.

[a]5 + 5 Règles

[q]A savoir intégralement pour le reste de votre vie. A vous de compléter les « vides »

[a]Règle des 5 doigts

[q]Nommer les éléments indiqués par les flèches.

[a]Selon les DIT (avec la faute d’orthographe d’origine). Chapitre: Mises à la terre et liaison équipotentielle. (PA) Potentialausgleich… Merci aux traducteurs.

[q]C’est quoi ?

[a]un relais thermique pour moteur
[q]A quoi sert cet appareil ?

[a]Chargeur pour batterie au plomb 12 V (automobile)
[q]Quel est le type ainsi que la composition de cet appareil ?

[a]9V (6LR61) une pile alcaline un type de pile électrique primaire dont l’électrolyte est alcalin. Les modèles les plus courants sont la pile alcaline zinc-dioxyde de manganèse (Zn-MnO2), et la pile alcaline lithium-dioxyde de manganèse (Li-MnO2)
[q]Donner quelques détails sur cet appareil.

[a]Utilisé dans la construction d’appareils et de machines, dans les armoires de laboratoire et de climatisation, les chaudières de chauffage et à vapeur, les installations de transmission de chaleur.
Régulateur de température ATH-1: point de commutation de l’extérieur réglable par bouton de valeur de consigne, microrupteur avec contact de commutation
Limiteur de température de sécurité ATH-70: réglage du point de commutation après retrait du bouchon de fermeture, microrupteur avec contact d’ouverture et blocage du réenclenchement, déblocage manuel par bouton de rappel
[q]Nommer les éléments indiqués par les chiffres.

[a]

[q]Expliquer les relations mathématiques entres les grandeurs physiques de cette situation.

[a] l’effort sur la manivelle crée un moment par rapport à l’axe de rotation

[q]Décrire cette courbe et identifier un composant qui se comporte de la sorte ?

[a]C’est le comportement physique d’une PTC (Positive Temperature Coefficient). Plus la température augmente plus la résistance augmente.
[q]Donner quelques explications techniques au sujet de ce composant.

[a]NTC (Negative Temperature Coefficient) Plus la température augmente plus la résistance du composant diminue.

[q]Donner le nom de ce moteur et expliquer son fonctionnement, énoncer des utilisations

[a]Moteur asynchrone monophasé à pôles bagués. Le couple de démarrage résulte de l’action des bagues de déphasage qui entourent chaque pôle. Si le flux magnétique diminue il se concentre dans les parties des pôles encerclées par les bagues. Utilisations : ventilateurs, pompes de machines à laver, électroménager… très mauvais rendement mais c’est tellement facile à fabriquer….regardez du côté du soleil levant…

[q]Où est utilisé ce connecteur et quel est son nom ?

[a]Utilisé avec les fibres optiques et il se nomme E2000 (entreprise suisse)
[q]Comment se nomment les connecteurs de ce câble ?

[a]ST ST Duplex Fiber Patch Cable 62.5/125 Multimode
[q]Comment se nomment les connecteurs de ce câble ?

[a]LC-SC 62.5/125 Multimode Duplex Fiber Cable
[q]Comment se nomment les connecteurs de ce câble ?

[a]MTRJ-MTRJ 50/125 Multimode Duplex Fiber Cable.
MTRJ (Mechanical Transfer Registered Jack)
[q]Comment se nomment les connecteurs de ce câble ?

[a]Connecteur SC-SC (Standard Connector ou Subscriber Connector). Subscriber ==> Abonné
50/125µm – 50 micron diameter fiber core / 125 micron diameter cladding
[q]L’affichage numérique d’un ampèremètre indique la valeur ci-dessous en [mA]. Le mode d’emploi indique (2% + 1d). Calculer l’erreur de cet instrument de mesure.

[a]2% de 12 [mA] = 0.24 [mA] + 1 digit (0.1 [mA]) = 0.34 [mA] ==> I = 12.0[mA] +- 0.34 [mA]
[q]Un appareil de mesure numérique indique la valeur ci-dessous. Combien a t-il de points de mesures ?

[a]2000 Points. Il peut afficher de 0 à 1999. C’est un 3.5 digits
[q]Expliquez cette formule. Ecrire la valeur de r en fonction des autres variables

[a]Eclairement d’une surface ou d’un point, intensité lumineuse et distance à la surface

[q]Combien de DIGITS possède cet affichage d’appareil numérique ?

[a]4.5 Digits. 4 chiffres entiers et celui tout à gauche c’est un demi digit
[q]Décrire le composant électronique qui correspond à cette courbe caractéristique.

[a]C’est une diode Zener. Dans le sens conducteur, elle se comporte comme une diode « normale », dans l’autre sens elle maintient à ses bornes la tension de Zener (ici 5.6 [V])
[q]Expliquer ce circuit. Comment se nomme cette diode ?

[a]Diode Zener. Les diodes Zener sont fréquemment utilisées pour réguler la tension dans un circuit. Lorsqu’on la connecte en inverse en parallèle avec une source de tension variable, une diode Zener devient conductrice lorsque la tension atteint la tension d’avalanche de la diode. Elle maintient ensuite la tension à cette valeur. C’est donc un régulateur élémentaire de tension.
[q]Dessiner le circuit qui correspond à cette équation.

[a]Source de tension, avec une résistance interne et une charge.

[q]Donner quelques explications à propos de ces signaux électriques ?

[a]La modulation d’amplitude consiste à faire varier l’amplitude d’un signal de fréquence élevée, le signal porteur, en fonction d’un signal de plus basse fréquence, le signal modulant. Ce dernier est celui qui contient les données à transmettre (voix, par exemple)
[q]A quoi servent ces deux objets ? Donner quelques détails.

[a]LNB (Low Noise Block) : Le LNB convertit les signaux sur des fréquences intermédiaires (950-2150 MHz) car les
câbles coaxiaux présentent des atténuations trop importantes pour les fréquences utilisées
par les satellites (10.7-12.75 GHz), DISEQ : Le bus de commande DiSEqC (Digital Satellite Equipment Control) avec canal de retour a
été développé pour permettre l’utilisation d’une antenne satellite avec plus de deux critères
de commutation. Ce bus permet de contrôler jusqu’à 256 composants différents d’une installation
de réception satellite.

[q]C’est un schéma de distribution en télécom. Vous devez nommer les zones « cachées ».

[a]

[q]C’est un schéma de distribution en télécom. Vous devez nommer les zones « cachées ».

[a]

[q]Pour le réseau câblé à haut débit (CATV), vous devez connaître le nom des zones principales.

[a]Accès, colonne montante, câblage d’appartement

[q]Décrire les abréviations de ce dessin ?

[a]PRI Point de raccordement de l’immeuble.
NTS Point de coupure réseau cuivre(Netz-TrennStelle)



[q]En télécommunication, expliquez le dessin ci-dessous

[a]Le PIB (Point d’introduction dans le bâtiment) (building entry point) établit la jonction optique entre la ligne de raccordement (câble principal et câble d’introduction dans l’immeuble) et la colonne montante pour le FTTH. C’est dans le PIB
que le câble extérieur est connecté au
câble intérieur avec l’aide d’un appareil d’épissage par fusion.
L’OFCOM précise les types de câbles, les exigences de qualité pour les épissures ainsi que l’installation et/ou le positionnement du PIB.
[q]Dans un réseau informatique à quoi sert un SWITCH ? (PDA (1990) doit être remplacé par le terme de Smartphone)

[a]Descendant du HUB, le switch, ou commutateur en français, est présent dans l’ensemble des réseaux actuels. On le retrouve principalement dans une topologie de type étoile. Le switch est un matériel d’interconnexion de type concentrateur réseau

[q]Un réseau LAN c’est quoi ? Comment doit-on relier les différents composants ? (PDA (1990) doit être remplacé par le terme de Smartphone)


[a]Local Area Network

[q]Reconnaître cet appareil et décrire ses caractéristiques techniques.

[a]Interrupteur de charge tripolaire, 63 A, 22 kW, IP66
[q]A quelles distances des parois doivent être montés les appareils producteurs d’eau chaude (pour garantir une bonne circulation d’air.) ? (NIBT)

[a]

[q]A quoi sert cet appareil ?

[a]L’appellation varie selon les constructeurs (Horloges modulaires Graesslin); Interrupteur horaires (EM); Horloges à segments (FINDER).
Grâce aux segments (cavaliers non perdables) on peut programmer la commutation d’un contact de commutation.

[q]Décrire le fonctionnement de cet appareil grâce au petit schéma sérigraphié. (zoom)

[a]relais temporisé
[q]Reconnaître et expliquer le fonctionnement de cet objet.

[a]Une diode électroluminescente (DEL), (en anglais : Light-Emitting Diode, LED), est un composant opto-électronique capable d’émettre de la lumière lorsqu’il est parcouru par un courant électrique. Une diode électroluminescente ne laisse passer le courant électrique que dans un seul sens (le sens passant, comme une diode classique, l’inverse étant le sens bloquant) et produit un rayonnement monochromatique ou polychromatique non cohérent à partir de la conversion d’énergie électrique lorsqu’un courant la traverse.

Un électron de la bande de valence peut passer dans la bande de conduction à condition d’acquérir une énergie supplémentaire au moins égale à Delta E.
C’est l’effet photoelectrique.

Un électron de la bande de conduction peut passer dans une bande de valence. Dans ce cas il libère une énergie au moins égale à Delta E.
Cette énergie peut être :

Dissipée sous forme de chaleur (phonons),
émise sous forme de lumière (photons).

C’est l’effet électroluminescence (visible ou non).
http://www.positron-libre.com/cours/electronique/diode/led/diode-led.php
[q]Donnez 346 exemples qui représentent cette situation et expliquez ce que le dessin représente en NIBT

[a]Liaison équipotentielle de protection. La liaison équipotentielle de protection est une liaison électrique qui amène les masses des matériels et les parties conductrices étrangères au même, ou approximativement au même potentiel
[q]Savoir interpréter ce diagramme !

[a]La figure 1.3.1b représente le champ d’action des effets de courants corporels pour un courant alternatif de 15 à 100 Hz. 1 En général pas d’effets
2 En général pas d’effets physiologiques nocifs.
3 Effets physiologiques. En général hypertension, crampes
musculaires, troubles respiratoires. Danger de
fibrillation cardiaque peu important.
4 Effets physiologiques plus importants avec danger accru
de fibrillation cardiaque à partir de 200 mA environ
pour un temps d’action de 400 ms
c1 Fibrillation cardiaque < 5 % probable c2 Fibrillation cardiaque < 50 % probable c3 Fibrillation cardiaque > 50 % probable
[q]En NIBT. Que représente cette pyramide ?

[a]Hiérarchie légale en Suisse
[q]Du point de vue de la NIBT à quoi correspondent ces dimensions ?

[a]Volume d’accessibilité au toucher
[q]C’est quoi ?

[a]Un cable coaxial
[q]Qu’est ce que c’est ?

[a]C’est un contacteur triphasé
[q]Comment se nomme ce câble ? Que signifie l’acronyme de ce câble ?

[a]HDMI (High-Definition Multimedia Interface)

[/qdeck]

Matériel électrique (3)

[qdeck]

[q]

C’est quoi ?

[a]

Module radio de comptage d’énergie pour raccordement des compteurs d’énergie monophasés et triphasés.

[q]

Description du fonctionnement de ce schéma.

[a]

Compteur d’énergie triphasé, avec TI.

[q]

Description du fonctionnement de ce schéma.

[a]

Télérupteur ou relais pas à pas. Tension de commande universelle 8..230 [V] à l‘ entrée de commande +A1/-A2; 230 V avec un courant des lampes néon jusque 5 mA à l‘ entrée de commande (L)/-A2 (N).

[q]

Quelle est la fonction de cet appareil~?

[a]

Cellule photosensible IP54

[q]

Quelle est la fonction de cet appareil~?

[a]

Anémomètre IP54

[q]

A quoi sert cet appareil~?

[a]

Ce capteur envoie les données météorologiques: luminosité , vent, pluie et gel au relais du capteur multifonction.

[q]

A quoi sert cet appareil~?

[a]

Relais capteur multifonction AMD Demelectric Eltako MSR12-UC, pour luminosité, ombrage, vent, pluie et gel, 5 sorties OptoMOS-semiconducteur

[q]

Quelle est la fonction de cet appareil~?

[a]

Relais de commande pour volets roulants Merten, 49×52×22 mm, T 0°…60°C

[q]

Dans une installation électrique, à quoi cela peut-il servir~?

[a]

Détecteur de lumière AP Merten, blanc, montage avec ventouse sur la vitre de la fenêtre, IP54

Détecteur de lumière AP Merten, blanc, montage avec ventouse sur la vitre de la fenêtre, IP54

[q]

Décrire cet appareil ?

[a]

Disjoncteur de moteur, classe de déclenchement 10 A, bornes de raccordement 10 mm², possibilité d’incorporation de contacts auxiliaires, de contacts de signalisation, de déclencheurs à tension minimum.

[/qdeck]

Matériel électrique (2)

[qdeck]

[q]

A quoi sert cet appareil~?

[a]

Station de charge murale pour voiture électrique, charge, temps d’attente et dysfonctionnement, charge de puissance jusqu’à 22 kW

[q]

A quel élément électronique correspond cette courbe ?

[a]

un thyristor

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

un thyristor

[q]

A quel élément électronique correspond cette courbe ?

[a]

Phototransistor NPN (Base, Emetteur, Collecteur)

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

Phototransistor NPN (Base, Emetteur, Collecteur)

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

Phototransistor NPN (Base, Emetteur, Collecteur)

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

Transistor PNP ou NPN (Base, Emetteur, Collecteur)

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

Transistor PNP ou NPN (Base, Emetteur, Collecteur)

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

Transistor PNP (Base, Emetteur, Collecteur)

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

Transistor NPN (Base, Emetteur, Collecteur)

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

Transistor NPN

[q]

A quel élément électronique correspond cette représentation graphique ?

[a]

Transistor PNP

[q]

A quel élément électronique correspond cette courbe ?

[a]

Transistor PNP

[q]

A quel élément électronique correspond cette courbe ?

[a]

Transistor NPN

[q]

A quel élément électronique correspond cette courbe ?

[a]

VDR (Voltage Dependent Resistor)

[q]

A quel élément électronique correspond cette courbe ?

[a]

PTC (Positive Temperature Coefficient)

[q]

A quel élément électronique correspond cette courbe ?

[a]

NTC (Negative Temperature Coefficient)

[q]

Décrire cet appareil ?

[a]

Disjoncteur de moteur, classe de déclenchement 10 A, bornes de raccordement 10 mm², possibilité d’incorporation de contacts auxiliaires, de contacts de signalisation, de déclencheurs à tension minimum.

[q]

C’est quoi ?

[a]

Module radio de comptage d’énergie pour raccordement des compteurs d’énergie monophasés et triphasés.

[q]

Description du fonctionnement de ce schéma.

[a]

Compteur d’énergie triphasé, avec TI.

[q]

Description du fonctionnement de ce schéma.

[a]

Télérupteur ou relais pas à pas. Tension de commande universelle 8..230 [V] à l‘ entrée de commande +A1/-A2; 230 V avec un courant des lampes néon jusque 5 mA à l‘ entrée de commande (L)/-A2 (N).

[q]

Quelle est la fonction de cet appareil~?

[a]

Cellule photosensible IP54

[q]

Quelle est la fonction de cet appareil~?

[a]

Anémomètre IP54

[q]

A quoi sert cet appareil~?

[a]

Ce capteur envoie les données météorologiques: luminosité , vent, pluie et gel au relais du capteur multifonction.

[q]

A quoi sert cet appareil~?

[a]

Relais capteur multifonction AMD Demelectric Eltako MSR12-UC, pour luminosité, ombrage, vent, pluie et gel, 5 sorties OptoMOS-semiconducteur

[q]

Quelle est la fonction de cet appareil~?

[a]

Relais de commande pour volets roulants Merten, 49×52×22 mm, T 0°…60°C

[q]

Dans une installation électrique, à quoi cela peut-il servir~?

[a]

Détecteur de lumière AP Merten, blanc, montage avec ventouse sur la vitre de la fenêtre, IP54

[/qdeck]